top of page

BLEU




Pour l’arrivée du printemps, La Galerie DECORDE présente l’exposition « Bleu » une exposition collective du 17 avril au 2 juin 2024.


Retrouvez les œuvres de Roger DALE, Ewa BATHELIER, Cécile DUCHENE, Patrick STRAJNIC, Patrick LANG, Claude BERNHART.


Ciel, indigo, azur, lapis-lazuli, océan, paix, blues... Dans le cadre de cette exposition les artistes jouent, composent et travaillent avec le bleu.







Le Bleu et l’histoire...


Dans le vaste panorama de l'histoire de l'art, la couleur bleue a toujours joué un rôle captivant et significatif, évoquant une multitude d'émotions et de symboliques. De l'antiquité à nos jours, elle a été utilisée avec une variété de techniques et de contextes, devenant parfois un véritable protagoniste de l'œuvre.

 

Dans les civilisations anciennes, notamment dans l'Égypte antique, le bleu était associé à la divinité et à l'immortalité. Les artistes utilisaient le lapis-lazuli pour créer des pigments bleus vibrants, réservant cette couleur précieuse pour les représentations des dieux et des pharaons, comme dans les fresques des tombes royales de la Vallée des Rois.

 

Pendant des siècles, la rareté et le coût élevé des pigments bleus ont limité leur utilisation dans l'art occidental médiéval. Cependant, à partir de la Renaissance, notamment avec l'invention de la peinture à l'huile, le bleu a commencé à occuper une place plus centrale dans la palette des artistes. Des maîtres comme Titien et Vermeer ont exploité les qualités expressives du bleu, créant des atmosphères envoûtantes et des effets de lumière saisissants.

 

Au cours des siècles suivants, le bleu est devenu un symbole de transcendance et de spiritualité dans l'art. Dans les représentations de la Vierge Marie, par exemple, le bleu évoque à la fois la pureté et la connexion céleste. Les impressionnistes, avec leur utilisation novatrice de la couleur, ont intensifié cette association en capturant les nuances changeantes du ciel et de l'eau, comme le montre la célèbre série de Monet sur la cathédrale de Rouen.

 

Au XXe siècle, des artistes comme Yves Klein ont exploré le bleu de manière radicale, en le mettant au centre de leur pratique artistique. Klein a créé son propre pigment, le "bleu Klein", un bleu profond et vibrant qui incarne à la fois l'infini et l'immensité de l'univers. Ses œuvres monochromes, où le bleu domine entièrement la toile, défient les conventions de l'art traditionnel et invitent le spectateur à plonger dans l'abstraction pure.

 

Aujourd'hui, la couleur bleue continue d'inspirer les artistes du monde entier, tant dans les médiums traditionnels que dans les formes d'art contemporain les plus expérimentales. Que ce soit pour évoquer la tranquillité méditative, la puissance émotionnelle ou l'émerveillement devant l'inconnu, le bleu demeure une source infinie d'inspiration et de fascination dans l'art à travers les âges.

Comentarios


bottom of page