© 2017 par Galerie Philippe Decorde. 

5 Rue de Molsheim 67000 Strasbourg

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

Exposition : L'autre soi

 

 

 

L’AUTRE SOI 

Emilie SAUBESTRE - BOUNOURE & GENEVAUX

 

A l’occasion de la rentré 2018 la GALERIE PHILIPPE DECORDE vous invite à découvrir les travaux de la photographe Emilie SAUBESTRE ainsi que les travaux des deux artistes Guillaume BOUNOURE et Chloé GENEVAUX.

 

Exposition du 22 septembre au 21 octobre

 

Vernissage le samedi 22 septembre à partir de 18 h 

Photographie

 

Emilie Saubestre est une artiste photographe qui vit et travaille entre la France et l’Égypte. Sa démarche artistique s’appuie sur la manipulation des images d’illustrations de la représentation de « l’ailleurs » dans l’imaginaire collectif occidental.
Son langage visuel prend racine dans le bricolage de photographies produites et préexistantes, usant du collage, de l’assemblage, de photogrammes, du dessin. A partir de ses images reconstituées, souvent collectées dans des carnets, elle emploie les technologies numériques de reproduction en jouant des agrandissements faisant apparaitre ses gestes d’agencements et de déconstructions, allant parfois jusqu’à produire de nouvelles compositions abstraites.

Manipulées et détournées, les images forment des récits non linéaires qui donnent à voir des portraits et des paysages fabriqués, parfois fragiles et malmenés

Pliages

 

Avec leur média de prédilection, le pli, Guillaume Bounoure et Chloé Genevaux créent les conditions d’apparition et de disparition.

 

Dans leurs oeuvres récentes, le support plié devient en soi le sujet d’une réflexion sur la matérialisation discontinue d’un phénomène continu. La décomposition du pli jusqu’à l’immatériel, interroge notre perception du monde phénoménal. " Le pliage " est  l’expression du geste primitif au travers de ses différents niveaux de perception.

 

Lorsqu’ils ont commencé en 2005 à créer des installations à partir de matières pauvres mises en volume par le pliage, Bounoure et Genevaux imaginaient produire des formes nouvelles pour l’Architecture. 

Avec comme point de départ un geste simple, un pli qui se répète à l’identique, ils ont exploré les conditions d’apparition de formes paramétriques. 

 

Puis le processus s’est imposé à eux comme élément central de cette recherche : « Ce qui est au départ un tracé ou une hachure sur un plan devient une fois concrétisé, l’arrête d’un pli, une trace de stylo, un sillon fraisé…

que reste t’il de cette ligne ? »

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload